ACCES DIRECT

Réserve naturelle

La Réserve naturelle nationale de la Bassée (RNN)

Historique & fonctionnement

La Réserve Naturelle Nationale de la Bassée, créée le 21 octobre 2002, constitue une zone humide à dominance boisée de 854 hectares établie sur le territoire de sept communes seine-et-marnaises (Everly, Gouaix, Grisy sur Seine, Jaulnes, Les Ormes sur Voulzie, Mouy sur Seine et Noyen sur Seine), à 80km au Sud Est de Paris.

La structure gestionnaire de la Réserve, l'A.G.RE.NA.BA. (Association de gestion de la Réserve Naturelle de la Bassée), créée en Novembre 2001, est une association fondée et administrée par les élus locaux. En Juillet 2003, l'Etat lui a délégué la mission de gestion de la Réserve.

Retour au menu

Patrimoine naturel

RNN

La Réserve de la Bassée est une mosaïque de milieux, étroitement liés à la dynamique du fleuve et des noues, qui abrite un patrimoine naturel d'exception :

- de vieux boisements alluviaux de chênes et de frênes dont la présence remonte à au moins 250 ans, relique de la forêt alluviale primitive
- des plans d'eau et des noues (fossés peu profonds et larges qui recueillent l'eau)
- des roselières et des zones à herbes hautes (type friche humide)
- des prairies, reliques des anciennes prairies de fauche, qui accueillent de nombreuses espèces de plantes et d'insectes
- des cultures dont un bon nombre sont en jachères
- des pelouses sèches à orchidées situées sur des montilles de sable.

Cette diversité de milieux permet la présence de très nombreuses espèces. Ainsi sur ce territoire plus de 614 espèces de plantes ont été recensées, soit 40% des espèces présentes sur toute l'Ile de France. Certaines sont très rares et protégées à l'échelle de la France, telle que la vigne sauvage, la violette élevée, l'œillet superbe, la gratiole officinale, la grande douve, l'inule des fleuves, la gesse des marais et la sanguisorbe officinale.

La Réserve Naturelle de la Bassée couvre moins de 0,1 % de la surface de l'ensemble de la Région Ile-de-France, mais presque la moitié des espèces d'oiseaux nicheurs franciliens y ont été répertoriés, comme le faucon hobereau, la pie grièche écorcheur, le milan noir, la bondrée apivore, le pic noir ou le martin pêcheur.

Au niveau amphibiens, la réserve accueille également la rainette verte (protégée au niveau national).

Plusieurs milliers d'espèces d'insectes ont également été recensées dans cet espace naturel, dont plus de 150 sont considérées comme espèces remarquables (Nombreux coléoptères ; Odonates : Cordulie à corps fin, Grande Aeschne ; Lépidoptères protégés régionalement : Flambé et Grande Tortue ; Orthoptères protégés régionalement : Mante religieuse, Conocéphale gracieuse, Oedipode turquoise, Dectique verrucivore).

Retour au menu

Difficultés & enjeux

RNN

Bord de noue

Le territoire est complexe, avec :
- un fort morcellement du foncier (près de 3 300 parcelles)
- une forte hétérogénéité de la taille des parcelles (de 5 m² à plus de 23.5 ha)
- un très grand nombre de propriétaires (environ 750), avec près de 80% de la superficie de la réserve appartenant à des personnes ou des organismes privés. Les 20% restants appartiennent à des acteurs publics (Conseil général, communes, Agence de l'Eau Seine-Normandie, Région Ile-de-France, Hôpital de Provins) ou associatifs (Pro Natura Ile de France).
- De nombreux acteurs avec des visions et des intérêts souvent différents.

L'un des grands enjeux de la gestion de ce territoire est d'arriver à impliquer et à fédérer les différentes institutions, les propriétaires et les usagers autour de projets communs.

L'appropriation de la réserve par les habitants est également un enjeu de taille, qui repose sur les actions, les animations et la communication mise en place par le personnel de la réserve.

Ce mode d'action est parfois long et difficile à mettre en place, mais il est le garant du bon fonctionnement et de la bonne intégration de la réserve sur son territoire.

Retour au menu

Sentier de découverte

RNN

Pelouse sèche

Afin de faire découvrir au grand public les richesses naturelles de cette réserve et pour le sensibiliser à la préservation de cet environnement fragile, un sentier de découverte s'est ouvert au cœur de la réserve en Mars 2009.

Il traverse les milieux suivants: la pelouse sèche, la roselière, la prairie humide, les boisements alluviaux, le plan d'eau et le fourré arbustif. Un livret explicatif, disponible à la Maison de la Réserve, présente les espèces inféodées à ces milieux, les menaces potentielles ou avérées et les mesures de gestion mises en place.

Retour au menu

Personnel de la réserve

Camille Meunier - Conservatrice

Fabien Branger - Garde Animateur

Julien Schwartz - Chargé d'études

Violaine Meslier - Chargée d'études

Retour au menu

Contact

www.reserve-labassee.fr