ACCES DIRECT

Projets de Seine

Deux projets relatifs à l'aménagement de la Seine sont actuellement en cours.

Projet de Barrages-réservoirs

Plaine alluviale à vocation inondable, la Bassée répond également à des enjeux nationaux. L’IIBRBS (Institution interdépartementale des barrages-réservoirs du bassin de la Seine) réfléchit à la mise en place de casiers de rétention sur la Seine afin de lutter contre les risques d’inondation, en aval de Montereau et particulièrement à Paris, liés à de fortes crues de l’Yonne et de la Seine.

Le projet de la Bassée consiste à retenir les eaux de la Seine au moment du passage de la crue de l’Yonne en pompant et stockant dans des casiers l’eau de la Seine au moment du pic de crue. Cet aménagement serait constitué d’unités de stockages remplies par pompage lors de fortes crues. Le projet est délimité sur 2 300 hectares d’aires de sur-stockage au plus près de la confluence, le volume stockable est de 55 millions de m3. La gestion de l’ouvrage est basée sur une prévision faite en temps réel fixée à 3 jours pour les crues de l’Yonne et de la Seine. L’ouvrage serait utilisé en moyenne tous les 5 à 6 ans pendant 2 à 2,5 semaines

Visionnez la vidéo du fonctionnement du site pilote: ici

Retrouvez les informations sur le projet: http://seinegrandslacs.fr/papi-francilien-projet-de-la-bassee



Carte crue Seine Bassée


Projet de mise à Grand Gabarit

L’Etat envisage la mise en grand gabarit de la Seine entre Bray-sur-Seine et Nogent-sur-Seine. Des études ont été diligentées pour que ces deux projets d’envergure nationale soient réalisés en cohérence.

Le projet, situé en Seine Amont, vise à étendre le réseau navigable à grand gabarit du bassin de la Seine. Il s’agit d’aménager un tronçon de 27 kilomètres à partir de l’écluse de la Grande Bosse (à l’aval immédiat de Bray-sur- Seine) de telle sorte que des péniches à grand gabarit puissent accéder aux ports de Nogent-sur-Seine.

Cet aménagement permettrait ainsi de relier sans rupture de charge Nogent-sur-Seine au bassin parisien et au-delà, aux ports du Havre et de Rouen et, via le futur canal Seine-Nord Europe, aux grands ports maritimes de l’Europe du nord. En augmentant les possibilités d’échanges par la voie d’eau, il stimulerait le développement économique local et répondrait aussi à l’objectif de progression des modes de transport alternatifs à la route, fixé par le Grenelle de l’environnement pour limiter les émissions de gaz à effet de serre.

Retrouvez l'ensemble des informations sur le projet: http://www.projetbraynogent.fr/

Carte Seine Grand Gabarit